Championnats de France de Ski'O au Fanget

Par Bruno M., le 03 février 2014Aucun commentaire

Drôle de week-end !

Avant les épreuves : neige ou pas neige ? Seulement 5 cm au col du Fanget annoncé encore 3 jours avant la course (sur la webcam cela se traduisait par plus d'herbe que de neige). Dans nos têtes on avait déjà annulé le week-end. La décision de maintenir la course a été prise le jeudi après-midi avant la course. Au fil des jours, l'effectif des partants du club avait fondu de plus de moitié, au même rythme que la neige. Nous ne sommes plus que 5 du club. Recherche express d'un logement le jeudi en soirée mais bon, la station n'était pas remplie et nous voilà avec des lits réservés dans un gite d'étape.

Le sprint du samedi : un temps couvert, du vent, des bans de brume et de la terre à travers la neige. Les scooters sont parfois passés là où il y avait de la neige plutôt que là où c'était tracé sur la carte (ça, c'est une interprétation toute personnelle). On fait notre petit tour quand même, certains boitiers refusent de bipper (ont-ils froid ?). Retour au foyer accueillant avec la bonne humeur et la gentillesse de l'équipe locale. Petite déception pour certain(e)s : deux circuits sur quatre sont annulés à cause d'une balise mal placée. Il y avait 3 catégories de skieuses : celles qui, ne la trouvant pas à l'endroit indiqué, sont directement allées à la suivante, celles qui l'ont cherchée dans les environs et qui ne l'ont pas trouvée et celles qui, toujours en prospectant les environs, l'ont trouvée ... D'où la seule façon d'être équitable : annuler la course.

Soirée sympathique à Auzet, de l'autre côté du col. La neige se met à tomber pendant la nuit. Le matin il neige toujours.

Départ en voiture pour la mass-start du dimanche mais dès que la route du col se redresse nous sommes obligés de chainer malgré nos pneus neige. Les véhicules qui nous doublent alors se retrouvent bloqués un peu plus haut. Avec tout ça on se retrouve à la bourre pour aller au départ que l'on rejoint par une bonne demi-heure de montée à ski. Heureusement ce départ est reculé d'une demi-heure ce qui laisse le temps à tout le monde d'arriver.

La course a lieu sur un plateau plus haut qui bénéficie d'un bon enneigement avec de jolis circuits (chapeau aux traceurs de les avoir tracés, on n'a pas bien compris quand... peut-être de la magie). Sur la ligne de départ on nous précise que la dameuse, croyant bien faire, a damé en grande largeur certaines traces de scooter.  La météo reste sévère avec chutes de neige, brouillard et rafales de vent. Nos doigts ont froid !

On retiendra la grande opiniâtreté des organisateurs face à des conditions climatiques qui en auraient découragé plus d'un : merci Mireille, Patrick et tous les autres ! Et si le soleil du midi était absent, la chaleur des organisateurs était bien réelle. Cela a donné à tout le monde l'envie de revoir ce lieu sous le soleil !

Beaucoup moins de coureurs qu'à l'ordinaire car moins d'inscrits à cause de l'éloignement et beaucoup d'absents parmi les inscrits.
Nous revenons avec 5 médailles certes mais certaines récompensent peut-être autant de la persévérance face aux éléments contraires que les performances.

Bravo Lucia, bravo Bruno et à l'année prochaine pour tous !

Arielle (mes interprétations techniques n'engagent que moi !)
Mots clés : Championnats de France, , Ski'O,
Classé dans : Non classé